100_1240

C'est vraiment bizarre de vous présenter cette recette aujourd'hui. En effet, depuis que j'ai découvert la bloggosphère culinaire il y a tout juste un an (interdiction de se moquer!!), je suis le rythme des jeux et concours de ce microcosme en découvrant l'inventivité dont chaque participant fait preuve sur un thème plus ou moins imposé. Parmi ces jeux, j'ai tout de suite été intriguée par le KKV. En effet, j'étais ébahie par les blogs des uns et des autres, sans oser me lancer, je visitais des dizaines de blogs chaque jours sans oser laisser le moindre commentaire, mais le Kiki était pour moi cette porte qu'on laissait volontairement ouverte grâce à l'appel au vote. J'ai donc voté à de nombreuses reprises, mais aujourd'hui je participe !!
Le thème choisi par Lilo de Cuisine campagne est donc la Tarte Tatin. Je dois bien avouer que je n'ai pas été trop inspirée à la lecture de ce thème. En effet, tarte tatin rime chez moi avec mésaventures culinaire. J'vous explique. Quand j'étais étudiante à Montpellier, ma cuisine était dotée d'une gazinière peu coopérative. Cette gazinière avait pour particularité de ne produire de la chaleur que par le bas et ne disposait pas de thermostat. Résultat : impossible d'utiliser le four sans brûler son contenu. Mais comme j'suis du genre têtu, j'ai un jour décidé de me lancer dans la confection d'une tarte tatin, une classique avec des pommes. Résultat de cette Mets aventures : pommes et caramel noircis par la cuisson ont refusé de se détacher du fond de mon moule, et ma première - et dernière jusqu'alors - tarte tatin s'est résumé à un cercle de pâte!!
Mais comme il faut savoir rebondir, je m'étais promis de participer à ce kiki sans trop savoir ce que j'allais préparer. Puis Cléa a lancé son appel à la tartine... Cet appel à la tartine m'a rappelé une tartine que je préparais souvent pour des soirées de flemme, que j'avais entendu à la télé, naturellement je ne me rappelle pas où, et qui était constituée de brie de meaux, de miel et de noix.
J'allais publier cette recette de tartine, lorsque je me suis rapelée du kiki. Voilà la génèse de ma tatin sucré-salé, composée de pommes (bien sûr, hommage aux soeurs Tatin), de brie de meaux, de miel et de noix.

100_1235_bis

Tatin sucré-salé, pomme/ brie de meaux (2 pers)
Pour la pâte brisée (Larousse de la cuisine) :
200 g de farine
100 g de beurre
sel
1/2 verre d'eau
Pour la garniture :
1 pomme
Un morceau de brie de meaux
Quelques cerneaux de noix
Miel (j'ai utilisé un miel peu parfumé : miel toutes fleurs)

Préparez la pâte (ces proportions sont pour un moule de 26 cm de diamètre. Pour deux tartes individuelles, divisez les proportions par quatre ou comme moi, congelez le reste pour une utilisation future) : Mélangez la farine et le sel. Ajouter le beurre et l'incorporez du bout des doigts avec la farine. Ajouter l'eau progressivement et mélangez à la spatule : la pâte ne doit pas être collante.
Mettez là en boule et réservez au frais 30mns.

Pendant ce temps préparez la garniture : Beurrez largement les moules. Garnissez le fond de moules individuels de morceaux de brie de meaux. Cassez les cerneaux de noix dessus et laissez couler un fil de miel sur le fromage (la valeur d'une petite càc). Installez les pommes coupées en tranches fines.

Préchauffez le four à 180°.

Revenez à la pâte : à la sortie du frigo, écrasez la boule avec la paume de la main sur un plan de travail fariné et étalez légèrement cette pâte. Repliez là en quatre (ça donne un très très léger feuilleté) et étalez là au rouleau à patisserie. Détaillez des cercles adaptés aux moules et déposez la pâte sur la garniture en pliant les bords sur l'extérieur.

Enfournez pour 20 minutes.

Dès que c'est prêt démoulez sans attendre en passant d'abord la pointe d'un couteau tout autour de la tarte et en retournant sur une assiette, et dégustez sans attendre.

Mon conseil : utilisez de préférence des moules individuels et antiadhésifs, pour faciliter le démoulage.
Voilà et bonne chance à tous les participants!!