Pour cette semaine spécial "apéro pour 150 personnes", je suis obligée de faire des regroupements sinon je vais présenter des recettes apéro pendant quinze jours. Non pas que ça me déplaise, mais le but de cette semaine est surtout de proposer des idées et des conseils pour l'organisation des apéro dinatoires comportant un nombre certain d'invités. Il n'est donc pas question de faire du rafiné et de l'exceptionnel, car cela demande des moyens logistiques que je n'avais pas à ma disposition.
Aujourd'hui, j'ai donc décidé de regrouper tout ce que j'avais préparé qui entre dans la catégorie sandwich.

100_1680100_1681

Ma plus grande surprise d'abord : les navettes
J'ai trouvé cette recette chez Sandra du Pétrin et je l'en remercie vivement car ses navettes sont délicieuses. Je n'ai ni robot, ni MAP, j'ai pétri avec mes petites mains peu douées pour la boulange et pourtant j'ai réussi. Autant vous dire que si vous êtes équipés le résultat sera sans aucun doute fabuleux.
J'ai respecté ses indications à la lettre. La seule chose que j'ai modifié c'est la taille des navettes : au premier essai, j'avais fait des pâtons de 25/30g et à la cuisson c'était encore un peu gros. J'ai obtenu la taille idéale pour n'en faire que deux bouchées en divisant ma pâte en portions de 15 g. J'ai ainsi obtenu une bonne centaine de navettes.
Idée de garniture : tout est permis mais pour ma part je suis restée classique de peur que des préparations trop originales soient boudées. Du coup, j'ai fait jambon de pays/cornichons, saumon/crème à l'aneth et crème de roquefort au noix (mélange de roquefort écrasé avec de la crème fraiche entière et des cerneaux de noix concassées).
Question organisation : ces pains peuvent être préparés la veille pour le lendemain et garnis le jour même. Mais ils supportent aussi très bien la congélation. Il faut alors les laisser décongeler à l'air libre quelques heures avant de les garnir.

100_1660_bisTrès intéressants : les hot dogs
Pour la recette, allez encore une fois faire un tour dans le Pétrin de Sandra. Comme pour les navettes, j'ai fait une version mini des hot dogs garnis simplement de moutarde et d'une saussice cocktail. En version mini, j'ai pu faire quasiment 100 pièces.
Question organisation : j'ai préparé le pain quelques jours avant l'apéro et je les ai mis à congeler. Je les ai laissés décongeler à l'air livre quelques heures avant de les garnir le jour de l'apéro.

Classique : les sandwichs club
Ce type de bouchée est très intéressante dans un apéritif où beaucoup de personnes sont présentent car, ils ne demandent aucune compétence particulière et sont très rapides à préparer. Il suffit simplement de trouver des pains de mie particuliers et d'avoir un peu d'imagination pour les garnir.
Pour cet apéro, je n'ai pas été très originale, mais j'ai encore une fois été dictée par le désir que cela plaise au plus grand nombre. Mais je pense que l'originalité de ces sandwichs, somme toute assez classiques, réside dans leur contenu. Pour un contenu plus original, c'est ici. La semaine dernière, j'ai réalisé trois parfums : le classique mousse de foie au porto, caviar d'aubergine (mea culpa, j'en ai acheté du tout prêt)/poulet et rillettes de thon (ma recette express est ici). Chaque garniture s'était vue attribuer un pain particulier : complet, céréales ou froment.
Question organisation : je les ai préparé le jour même. C'est largement envisageable car on trouve aujourd'hui en supermarché des pains de mie long et sans croûte ce qui simplifie le travail. Si vous ne trouvez que du pain de mie carré classique, enlevez la croûte pour un visuel plus sympathique. En revanche, les garnitures étaient prêtes depuis la veille : j'avais préparé les rillettes de thon et fait cuire du blanc de poulet détaillé en très fines lamelles. Ainsi, il ne me restait plus qu'à tartiner et couper.
Cela dit, je pense que c'est tout à fait envisageable de les préparer la veille. Attention, si vous souhaitez les préparer la veille, pensez à filmer correctement les plateaux ou à stocker les clubs dans des boites hermétiques pour ne pas que le pain sèche.

100_1682_bis

tout aussi classique : les mini croques-monsieur
Ici encore, il n'y a vraiment rien d'original, j'en conviens. Cela dit l'avantage de ce genre de bouchées réside dans l'organisation : vous pouvez les préparer quelques jours ou quelques semaines avant le jour et les congeler cuits et détaillés en bouchés individuelles. Il ne reste alors qu'à les laisser décongeler une nuit dans le bas du frigo, ou les passer 10/15 minutes dans un four à 160°. Le petit plus : si vous en avez la possibilité, servez les tièdes à vos invités, il n'en seront que meilleurs.
Pour la préparation, je vous conseille aussi l'utilisation de pain de mie long, au froment et sans croûte. Quelques tranches de jambon, du gruyère rapé, une sauce béchamel on superpose, on fait cuire dans un four préchauffé à 180°, jusqu'à ce que le dessus soit doré et le tour est joué.