Et oui une nouvelle année commence... Je vous souhaite à tous et à toutes tous mes voeux de bonheur, de santé, de réussite et bien sûr de gourmandise pour 2007. Oui je sais que des voeux de gourmandise ça ne veut strictement rien dire. Mais on est sur un blog de cuisine alors naturellement, je vous souhaite de passer de grands moments de bonheur en cuisine et de grands moments de dégustation entouré des gens que vous aimez.
Puis comme j'ai délaissé quelque peu ce blog le temps des vacances, mais que j'ai pas mal cuisiné, vous imaginez bien que j'ai pas mal de recette en stock alors je vais commencer tout de suite par ce que j'ai préparé pour noël. Quel intérêt me direz vous de publier une recette de noël le 2 janvier. Et bien parce que je me demande pourquoi il faudrait limiter la confection de certaines douceurs au moment de noël. Après tout pourquoi ne pas se faire plaisir tout au long de l'année!! Si vous voulez vous faire plaisir, je vous recommande ces Calissons d'Aix. Pour cette recette, je suis partie d'une recette trouvée sur l'Internaute que j'ai largement modifiée.

100_1844

Calissons d'Aix à ma façon
Pour environ 100 pièces
300 g de sucre
200 g de poudre d'amandes
200 g de confiture de melon
20 g d'écorces d'oranges confites (facultatif)
Feuille de pain azyme (facultatif)

Pour le glaçage:
120 g de sucre glace
30 g de blanc d'oeuf

Dans une casserole, mélangez le sucre et la poudre d'amande. Ajoutez la confiture de melon et l'orange confite préalablement mixées ensemble afin qu'il n'y ait pas de morceaux.
Faites cuire à feu doux en mélangeant avec une cuillère en bois quelques minutes. Quand le mélange tient à la cuillère et se détache des parois, arrêtez la cuisson.

Sur une plaque de cuisson, étalez le mélange entre deux feuilles de papier sulfurisé sur un demi centimètre d'épaisseur. Ôtez la feuille de papier sulfurisé du dessus et recouvrir la pâte d'une feuille de pain azyme. Laissez refroidir.

Pendant ce temps, préchauffez le four à 150° et préparez le glaçage en mélangeant le blanc d'oeuf et le sucre au fouet, jusqu'à ce que la préparation soit homogène.

Quand la pâte est à température ambiante, retournez la entre deux plaques pour que le coté recouvert du pain azyme soit en dessous et détaillez des losanges.

Déposez du glaçage à l'aide d'une petite cuillère sur chaque calisson et enfournez 5 minutes pour séchez le glaçage. Ne dépassez pas ce temps parce qu'au delà cela va sécher la pâte et les calissons seront secs.

                               *                         *                      *                           

100_1816

Comme l'an dernier, famille et amis n'ont pas échappé à leur traditionnel panier gourmand. Cette année, pas de contenu type, mais un contenu variable en fonction des goûts de leur destinataire. Ils contenaient ainsi des confitures et chutney réalisés pour la plupart cet été, comme la confiture de pêche blanche à la verveine ou la confiture de quetsche aux épices, ici, ou d'autres réalisés cet automne comme la marmelade belle-Hélène ou le confit d'oignon. Il y avait aussi des tomates séchées et du gomasio.
Mais j'ai aussi préparé début décembre deux recettes qui m'avaient fait de l'oeil chez Lilo de Cuisine campagne. Son vinaigre de figue et ses magrets de canard séchés.

Le vinaigre de figue de Lilo
500 g de figues sèches
1 l de vinaigre de cidre

Coupez les figues en morceaux et verser le vinaigre dessus. Mélangez. Laissez macérer trois semaines. Filtrez et mettez en bouteille.
Ce vinaigre parfume une simple vinaigrette c'est un régal.

Le magret de canard séché selon Lilo
Magret de canard
Sel de Guérande (500g)
Poivre

Mettez le magret toute une nuit dans du gros sel. Le lendemain débarrassez le magret de tout le sel en le frottant avec un torchon. Poivrez le côté chair et enroulez le magret dans un torchon. Oublier le 3 semaines dans le bas du frigo.
Ceux que j'ai préparé étaient assez gros, donc ils ont été parfait au bout d'un mois.
Cette préparation vaut vraiment la peine de l'attente parce que ces magrets séchés sont délicieux.