En préparant la rédaction de cette recette, je me suis soudainement demandée si, en cuisine comme ailleurs, il y avait une "mode". Je dois bien avouer que ça m'ennuie beaucoup de répondre par l'affirmative à cette question. Et je suis encore plus ennuyée de constater, qu'en cuisine comme ailleurs, je suis une fashion victim !!
D'ailleurs je me demande même s'il n'y a pas un phénomène dans le phénomène, à savoir s'il n'y a pas une certaine mode en cuisine dans les blogs de cuisine. Question stupide puisque bien évidemment les blogs sont à n'en pas douter un canal de circulation des tendances culinaires, soit qu'elles soient créées par la culinosphère, soit qu'elles viennent de l'extérieur.
Mais bon, je vais arrêter là mes palables car il n'est pas question de rédiger un traité sur la mode culinaire, mais simplement de remarquer que parfois cette mode a du bon.
En effet, il est difficile d'échapper depuis quelques mois aux légumes dits oubliés ou anciens que nos parents et grands parents avaient bannis de leur alimentation pour cause d'overdose durant la seconde guerre mondiale ou qui avaient disparu en raison de particularismes du légume soit dans sa culture soit dans sa préparation.
Et à force d'entendre parler de tous ces légumes, j'ai fini par les tester. Aujourd'hui une première dans mon assiette, le topinambour. Et comme, je vous le rappelle, cette semaine est placée sous le signe de la soupe, je vous propose de tester ce légume très injustement oublié en crème accompagnée d'une tartine qui customise un peu la soupe et la rend plus attrayante à ceux qui ne l'aiment pas.
Verdict : le goût du topinambour est surprenant et vraiment excellent. Ce légume se prête parfaitement à cette soupe et j'ai hâte de le cuisiner d'une autre manière.

100_1941

Crème de topinambour (4 pers)
1 kg de topinambour
2 oignons
Crème liquide
2 càs d'huile
Sel/Poivre

Faites revenir les oignons dans l'huile chaude à feu doux pour qu'ils dorent légèrement. Si vous avez une cocotte minute, ajoutez les topinambours épluchés et détaillés en cube, salez et ajouter un peu d'eau. Fermez la cocotte et laissez cuire 6 minutes dès que ça siffle.
Si vous n'avez pas de cocotte minute, faites dorer les oignons dans une casserole, ajoutez les cubes de topinambour, salez et ajouter un grand volume d'eau. Laissez cuire une vingtaine minutes. Il faudra ensuite retirer une grande quantité d'eau pour n'en conserver qu'un peu.
Mixez les légumes à l'aide d'un mixeur plongeant ou d'un blender en ajoutant progressivement la crème liquide jusqu'à atteindre la consistance désirée. Rectifiez l'assaisonnement.

Tartine artichaut/noix/chèvre (4 pers)
4 tranches de pain complet
4 artichauts confits à l'huile
quelques cerneaux de noix
4 tranches de bûche de chèvre ou 4 morceaux de chèvre frais

Déposez les artichauts coupés en lamelle sur les tranches de pain. Concassez quelques cerneaux de noix dessus et déposez le chèvre.
Passez les tartines quelques minutes dans un four préchauffé à 200° jusqu'à ce que le chèvre soit fondu et le pain croustillant.