P1020010Il y a quelque temps de cela, Guillaume Lapaque m'a proposé de me faire parvenir deux bouteilles de Chinon rosé dans le cadre de l'opération "Chinon voit l'été en rosé". Un cadeau ne se refusant jamais, j'ai immédiatement accepté de me prêter au jeu. A la maison, on adore le vin, alors cette proposition ne pouvait pas mieux tomber!
Je reçois lesdites bouteilles, je réfléchis aux conditions de la dégustation que je vais organiser, quand je suis soudain envahie par le doute.
Comment vais-je bien pouvoir rédiger un article pertinent, moi pour pour qui la robe est un article vestimentaire à la mode, que l'on porte en ce moment plutôt courte avec un leggings et des ballerines, et le bouquet, un ensemble de fleurs joliment disposées dans un vase dans le but d'embellir la maison. Comment vais-je pouvoir donner mes impressions, moi qui n'ai jamais trouvé en dégustant un vin ni touches de rose, de sous-bois, de cuir, de chocolat, de gibier, de truffe et encore moins de pierre à fusil (d'ailleurs vous en avez déjà goûté vous?)...Moi qui ai mis des années à reconnaître les vins de ma région (Languedoc) et à distinguer un bourgogne d'un bordeaux...moi qui ai toujours la trouille lorsqu'on me fait goûter le vin au restau et que c'est à moi qu'incombe la responsabilité, tous regards fixés sur moi, de dire si la bouteille choisie convient ou pas... et dont le jugement assez sommaire se limite à un j'aime/j'aime pas...comment pourrais-je avoir la prétention de dire si ce vin est bon....
Bref, je me suis un temps demandée si j'allais être en mesure d'accomplir ma mission.
Puis je me suis ressaisie deux secondes pour revenir à la première interrogation : Avec quoi va t-on le déguster?
Pour moi le rosé, c'est le vin de l'été, celui des apéros sur la terrasse qui n'en finissent pas, des BBQ, des tapas, du soleil, de la chaleur...
Alors bon j'habite un appart' sans terrasse donc j'oublie tout de suite le BBQ, pour la chaleur et le soleil, de toute façon pour cet été c'est foutu. Alors que me reste t-il? Apéro et tapas...parfait je fonce!!
C'est ainsi que nous avons dégusté le chinon rosé de Jean-Maurice Raffault, avec une assiette de tapas simples et rapides.

P1010983

Verdict : nous avons apprécié ce vin, qui est en réalité plus orangé que rosé, que nous avons évidemment dégusté bien frais. Ni trop doux ni agressif, ce vin s'est très bien prêté à cet apéro tapas, puisqu'en dépit d'aliments au goût typés, ces arômes n'étaient pas du tout annihilés.
Bref, s'il est vrai que les Chinon sont surtout réputés pour leurs vins rouges, les rosés ne manquent pas d'attraits, et ils se prêteront à merveille aux repas d'été auxquels on associe généralement ce type de breuvage...

  P1010981 P1010967

Bouchées d'aubergine à la féta (4 pers)
2 aubergines
1/2 bloc de féta
2 brins de thym
2 càc d'huile d'olive
Huile de friture
sel/poivre

Nettoyez les aubergines et détaillez les en lamelles dans le sens de la longueur. Faites frire chaque tranche d'aubergine dans une poêle avec de l'huile adaptée à la friture (tournesol pour moi). Déposez les ensuite entre deux feuilles de papier absorbant.
Pendant ce temps, émiettez la fera et mélangez là à l'huile d'olive et au thym. Assaisonnez.
Déposez une càc de féta au bord d'une tranche d'aubergine frite et roulez là sur elle même. Maintenez là éventuellement avec une pique en bois.

Tortilla à la pomme de terre (4 pers)
600 g de pommes de terre
6 oeufs
huile d'olive
Sel/Poivre

Épluchez les pommes de terre, rincez les et séchez les avec du papier absorbant. Coupez les en fines lamelles et faites les revenir 15 minutes à la poêle dans l'huile d'olive.
Cassez les oeufs et battez les en omelette. Assaisonnez et ajoutez les pommes de terre.
Faites chauffer de l'huile dans une poêle de diamètre maximum de 15/20 cm (sinon la tortilla sera trop fine), et versez le mélange oeuf/pomme de terre. Laissez cuire quelques minutes, puis retournez la tortilla à l'aide d'une assiette pour faire cuire à nouveau de l'autre coté.
Posez la sur une assiette et découpez la tortilla en cube.

Escargots de poivrons à la ricotta (4 pers)
1 poivron rouge
1 poivron jaune
1 poivron vert
3 càs de ricotta
1 càc d'huile d'olive
Sel/poivre

Nettoyez les poivrons, coupez les en deux et ôtez graines et peau blanche. Passez les sous le grill du four jusqu'à ce que la peau noircisse. Sortez les ensuite et laissez les refroidir 10/15 minutes dans un sachet propre (type sac de congélation).
Pendant ce temps, mélangez la ricotta et l'huile et assaisonnez ce mélange.
Ôtez la peau des poivrons, coupez-les en lamelle. Déposez un peu de ricotta au bout de chaque lamelle et roulez là sur elle même. Maintenez ce rouleau de poivron à l'aide d'une pique en bois.   

PS : A consommer avec modération, bien sûr!!