Un excès de travail m'éloigne en ce moment de ce blog et de ceux de certains qui peuvent me lire aujourd'hui...Mais cette absence ne sera que momentanée et j'espère vite pouvoir retrouver un peu de temps pour moi, et donc du temps à passer dans ma cuisine.  Mais pour l'heure, je prends enfin quelques minutes pour rassembler deux recettes réalisées il y a déjà quelques semaines en prévision de l'hiver qui s'approche désormais dangereusement.

P1020443J'avais réalisé cette recette l'an dernier, j'en avais distribué autour de moi tout en me réservant un pot pour ma consommation personnelle que j'avais laissé dans le placard et que j'avais un peu oublié. Puis cet été, lors d'une soirée de dégustation fromages et vins (pour des infos sur le principe, ici), j'ai ressorti le pot un peu par hasard...et j'ai plutôt bien fait. De toutes les recettes de chutney que j'avais testée, c'est de loin la meilleure. Et les amis autour de la table ce soir là, m'ont fortement poussé à en refaire cette année. Oui mais voilà, je n'avais pas publié cette recette, et je ne savais plus du tout (près d'un an après) d'où je pouvais bien la tenir.
Je suis donc partie un jour de grande motivation dans la recherche de la fameuse recette dans mes magazines de cuisine. Après un temps certain passé à feuilleter quantité de Elle à table, Régal et Saveurs, c'est bien sûr le dernier magazine (ou presque)  qui m'a donné satisfaction. J'ai retrouvé la fameuse recette dans un Cuisine Actuelle de l'an dernier, et ce coup-ci la voilà publiée...au moins je saurais où la retrouver!!

chutney d'aubergines
Pour 4 pots
Durée : 30 mn de préparation ; 1h de cuisson
Coût : pas cher

500 g d'aubergines
2 pommes
250 g d'oignons
60 g de raisins secs
2 càc de gingembre en poudre
1 càc de cardamome en poudre
1 pincée de piments en poudre
400 ml de vinaigre de vin blanc
450 g de sucre

Nettoyez et épluchez les aubergines et coupez les en petits cubes. Épluchez les oignons et émincez les finement. Épluchez les pommes et coupez là en petits dés.
Dans une grande casserole, mettez les aubergines, les pommes, les oignons, les épices, les raisins secs, le vinaigre et le sucre. Mélangez bien et commencez la cuisson d'abord à feu normal, jusqu'à ce que fruits et légumes rendent leur eau. Puis baissez le feu et poursuivez la cuisson jusqu'à absorption complète du liquide.
Mettez en pots (préalablement ébouillantés), fermez les et retournez sur le couvercle jusqu'à refroidissement.

P1020458La stérilisation lente, késako? Testée l'année dernière, cela consiste à enfermer les pots dans des matières retenant leur chaleur jusqu'à complet refroidissement. Cette chaleur douce permet de stériliser les pots.
Comme vous certainement en me lisant, j'étais un peu sceptique. Du coup j'ai testé l'année dernière et le dernier pot a été consommé 11 mois après leur confection. Chaque pot ouvert faisait bien le "clac" signe que le pot était bien hermétiquement fermé.
Alors pensez bien que cette année j'ai renouvelé l'expérience, parce qu'en plus d'être très simple ce procédé est hyper écologique puisqu'il ne consomme pas d'énergie.

Sauce tomates en conserves à stérilisation lente
Pour 0.5L de sauce
Durée : 30 mn de préparation ; 1 h de cuisson ; 4 jours de stérilisation
Coût : tout dépend du coût des tomates

1 kg de tomates bien mûres
1 oignon
1/2 gousse d'ail
Sel
huile d'olive
Des pots en verre avec couvercle en fer type pot de confiture ou pot de sauce tomate récupérés

Pour le coulis : Nettoyez et séchez les tomates. Coupez les en morceaux. Épluchez l'oignon et émincez le. Hachez la demi gousse d'ail.
Dans une casserole faites chauffer un peu d'huile d'olive et ajoutez les tomates, l'oignon et l'ail. Salez et laisser cuire à découvert quelques minutes à feu fort jusqu'à ce que les tomates aient rendu leur jus.
A ce moment là, baissez le feu, couvrez et laissez cuire 30 mns en remuant de temps en temps.
Mixez le tout au blender ou au mixeur plongeant et chinoisez pour enlever les petites peaux et les pépins.
Remettez à cuire à feu très doux jusqu'à ce que le coulis aient la consistance souhaitée. Pendant ce temps ébouillantez les pots en verre et laissez les sécher retournés sur un torchon. Sinon vous pouvez les passer au four préchauffé à 110° une dizaine de minutes.

Pour la stérilisation lente : verser le coulis très chaud dans les pots et refermez soigneusement. Retournez les la tête en bas comme vous feriez pour des pots de confiture.
Installez vos pots de coulis enroulés dans des couvertures dans un bac à linge ou une malle et laissez les 4 jours avant de les enfermer dans vos placards