J'entame une nouvelle semaine à thème après les semaines "je suis has been" et "les desserts classiques", et une fois n'est pas coutume cette semaine est synonyme de nouveauté. Et pour cause, la boulange est pour moi un monde étrange presque impénétrable. Alors qu'il suffit d'un peu d'imagination et de bon sens pour être un bon cuisinier, alors qu'il suffit d'un peu de rigueur et de patience pour être un bon pâtissier ; alors qu'il suffit d'organisation et de travail pour être un bon traiteur, il faut, pour être un bon boulanger, un coup de main, un savoir faire qui n'est pas inné (pour moi en tous les cas) et qui ne s'apprend pas dans les livres.
Aussi en tant que grande productrice de briques, j'avoue que je ne me suis jamais trop penchée sur la question boulange. Et puis, en cherchant des idées de thème pour mes semaines du même nom, il m'est apparu évident que je devais consacrer une semaine à la boulange, moi qui suis si gauche en la matière.
Aussi la préparation de cette semaine ne s'est pas réalisée sans peine puisque la boulange n'est pas, a priori, quelque chose que je fais avec bonheur.
Mais il faut croire que l'on peut trouver de l'intérêt à toute chose pourvu que l'on y attache un peu d'importance, puisque je dois dire que j'ai pris un certain plaisir à préparer mon pain, et ce, en dépit des mésaventures (en un seul mot ce coup ci) et des échecs parfois cuisants que j'ai essuyés.
Alors bon soyons clair: je ne suis pas encore prête à publier un livre sur la question comme Anne, à y consacrer un blog comme Sandra, ni à réaliser les sublimes pains de Vanessa, mais bon je vais m'y mettre un peu plus souvent...
Et pour commencer cette semaine consacrée à notre ami le pain, en voici un réalisé avec de la levure de boulanger et de la farine de maïs. Le résultat n'était vraiment pas trop mal. Mon seul regret c'est de ne pas avoir mis plus de farine de maïs, mais ce n'était pas possible. En effet pour les novices comme moi, je rappelle que la farine de maïs est dépourvue de gluten et pour mettre plus de cette farine il aurait fallu rajouter du gluten, chose que je n'avais pas dans mes placards mais qui se trouve facilement dans les épiceries bio. A acheter lors des prochaines courses!!

P1030410

Pain au maïs
Pour un pain
Durée : 20 minutes  de préparation ; 2h à 2h30 de levée ; 30 minutes cuisson
Coût : €

25 g de levure de boulanger fraîche
120 g de farine de maïs
200 g de farine blanche
1 càc de sel
1/2 càc de sucre
150ml de lait

Faites tiédir le lait et dissolvez la levure. Laissez poser quelques minutes.
Pendant ce temps, versez les farine, le sel et le sucre dans le bol du robot (ou dans un saladier) en prenant soin de mettre sel et sucre sur un bord. Versez le lait et la levure de l'autre côté, puis mélangez à la vitesse la plus faible pour que les ingrédients se mélange. Quand la pâte commence à faire une boule, augmentez la vitesse du robot et pétrissez 10 minutes (ou faites cette opération à la main).
Laissez la pâte dans le bol du robot, couvez là d'un torchon et laissez reposer pour 1h à 1h30 (jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume).
Versez la pâte sur un plan de travail fariné, pressez la avec le poing pour faire sortir le gaz, puis pétrissez là légèrement et façonnez votre pain.
Déposez le sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, couvrez d'un torchon (humide au besoin pour éviter que la pâte ne croûte) et laissez poser 1 heure de plus.
Préchauffez le four à 220° en prenant soin de mettre un peu d'eau dans le lèche frite. Quand le four est chaud, enfournez le pain que vous aurez préalablement incisé et versez un peu d'eau dans le lèche frite pour faire de l'humidité et faites cuire pendant 30 minutes. Le pain est cuit quand il sonne creux.

Vous cherchez une autre utilisation de la farine de maïs? c'est par ici.